skip to main content

Art et culture près de Katherine

Initiez-vous au tressage de paniers, au lancer de javelot ou jouez du Didgeridoo. Les communautés aborigènes vous donneront un bon aperçu de leur culture ancestrale.

Découvrez pourquoi Katherine est un lieu important de rencontre pour les peuples aborigènes de la région depuis plusieurs milliers d’années. Ceci, allié à l’installation des colons européens, a fait de Katherine un lieu de riches traditions artistiques, à l'important patrimoine culturel.

Une culture créative

Les galeries de Katherine se spécialisent dans les œuvres produites localement et reflétant les styles et les influences des peuples aborigènes Jawoyn, Wartpiri et Dagoman. En plus des œuvres d’art, les visiteurs peuvent assister (et participer) à la réalisation d'art et d'artisanat allant des didgeridoos et des boomerangs aux sacs tressés (dilly bags), aux baguettes aborigènes (clap sticks) et aux sculptures sur bois.

Partez en randonnée

L’Escarpment Walk qui sillonne la portion du parc national Judbarra-Gregory comprend des panneaux d’information sur les histoires de Nungali-Ngaliwurru et Wardaman. Essayez de trouver des exemples de peintures rupestres de Miriwoong et de Gaggerong sur le site d’art de Nganalam, situé dans le parc national de Keep River. En parallèle, l’art du peuple de Wagiman orne les parois de la gorge reculée du parc naturel d'Umbrawarra Gorge.

L'esprit communautaire

Les festivals représentent une part très importante de l’identité culturelle de Katherine. Le calendrier de Katherine est rempli d’évènements uniques, comme le marathon de canoë , le festival musical Katherine Country Music Muster, le festival de la ruée vers l’or Pine Creek Goldrush Festival, ainsi que tout un éventail de manifestations telles que concours de pêche, courses de chevaux et rodéos. Ces festivals et ces rencontres permettent le rapprochement des locaux et des visiteurs de passage.

Les musées de Katherine donnent un excellent aperçu de l’histoire aborigène et de l’arrivée des colons européens, de l’installation de la station télégraphique de Katherine, de la construction de la ligne ferroviaire, de l’exploitation de l’or ainsi que de l’instauration d’une police et d’infrastructures modernes. Nombreux sont ceux qui ignorent la part que Katherine a joué dans la Seconde Guerre Mondiale.

Découvrir l’art et la culture

RD2818786B0826